Installation de GeoDjango

Aperçu

En général, l’installation de GeoDjango requiert :

  1. Python et Django
  2. Base de données spatiale
  3. Installation des bibliothèques géospatiales

Des détails au sujet de chaque exigence et des instructions d’installation sont fournies dans les sections ci-dessous. De plus, des instructions spécifiques à des plates-formes particulières sont disponibles pour :

Utilisation du code source

Comme GeoDjango tire profit des derniers développements de la technologie logicielle géospatiale libre, des versions récentes des bibliothèques sont nécessaires. Si des paquets binaires ne sont pas disponibles sur votre plate-forme, il peut être nécessaire d’installer à partir des sources. Lors de la compilation des bibliothèques à partir des sources, suivez attentivement les consignes, particulièrement si vous êtes débutant.

Exigences

Python et Django

Comme GeoDjango est inclus dans Django, référez-vous aux instructions d’installation de Django pour des détails sur l’installation.

Base de données spatiale

PostgreSQL (avec PostGIS), MySQL (essentiellement avec le moteur MyISAM), Oracle et SQLite (avec SpatiaLite) sont les bases de données spatiales actuellement prises en charge.

Note

PostGIS est recommandé, car c’est la base de données spatiale libre la plus mature et riche en fonctionnalités.

Les bibliothèques géospatiales requises pour une installation de GeoDjango dépendent de la base de données spatiale utilisée. Le tableau ci-après présente les bibliothèques requises, les versions prises en charge et d’éventuelles notes pour les différents moteurs de base de données :

Base de données Bibliothèques requises Versions prises en charge Notes
PostgreSQL GEOS, GDAL, PROJ.4, PostGIS 9.3+ Exige PostGIS.
MySQL GEOS, GDAL 5.5+ Non conforme avec OGC ; fonctionnalités limitées.
Oracle GEOS, GDAL 12.1+ XE non pris en charge.
SQLite GEOS, GDAL, PROJ.4, SpatiaLite 3.6.+ Nécessite SpatiaLite 4.0+

Voir aussi cette matrice comparative sur le Wiki OSGeo pour des combinaisons possibles entre PostgreSQL/PostGIS/GEOS/GDAL.

Installation

Installation de la base de données

Ajout de django.contrib.gis à INSTALLED_APPS

Comme pour d’autres applications contribuées dans Django, il suffit d’ajouter django.contrib.gis à INSTALLED_APPS dans vos réglages. Ceci afin que les gabarits gis puissent être découverts ; dans le cas contraire, certaines fonctions comme l’interface d’administration géographique ou les plans de sites KML ne fonctionneraient pas correctement.

Dépannage

Si vous ne trouvez pas de solution à votre problème sur cette page, participez alors à la communauté ! Vous pouvez :

  • Rejoindre le canal IRC #geodjango sur Freenode. Soyez patient et poli ; même si vous n’obtenez pas de réponse immédiate, quelqu’un essaiera de répondre à votre question au moment où il la lira.
  • Poser votre question sur la liste de diffusion GeoDjango (en anglais).
  • Créer un ticket dans le trac de Django si vous pensez qu’il y a un bogue. Prenez soin de fournir une description complète du problème, les versions utilisées et indiquez le composant « GIS ».

Réglages d’environnement de bibliothèques

Le problème de loin le plus fréquent lors de l’installation de GeoDjango est que les bibliothèques partagées externes (par ex. GEOS et GDAL) ne sont pas trouvées [1]. Typiquement, la cause de ce problème est que le système d’exploitation ne connaît pas les répertoires dans lesquels sont installées les bibliothèques compilées à partir de leurs sources.

En général, le chemin de bibliothèque peut être défini pour chaque utilisateur en définissant une variable d’environnement ou en configurant un chemin de bibliothèque global pour tout le système.

Variable d’environnement LD_LIBRARY_PATH

Un utilisateur peut définir cette variable d’environnement pour personnaliser les chemins de bibliothèques qu’ils souhaitent utiliser. Le répertoire de bibliothèques traditionnel pour du logiciel compilé depuis les sources est /usr/local/lib. Il faut donc inclure /usr/local/lib dans la variable LD_LIBRARY_PATH. Par exemple, voici ce qu’un utilisateur pourrait ajouter dans son fichier de profil bash :

export LD_LIBRARY_PATH=/usr/local/lib

Définition du chemin de bibliothèque au niveau système

Sur les systèmes GNU/Linux, il existe le plus souvent un fichier /etc/ld.so.conf qui peut contenir des chemins supplémentaires provenant de fichiers d’un autre répertoire, tel que /etc/ld.so.conf.d. En tant qu’utilisateur root, ajoutez le chemin de bibliothèque personnalisé (comme /usr/local/lib) sur une nouvelle ligne dans ld.so.conf. Ceci est un exemple de la façon dont on peut le faire :

$ sudo echo /usr/local/lib >> /etc/ld.so.conf
$ sudo ldconfig

Pour les utilisateurs d’OpenSolaris, le chemin des bibliothèques systèmes peut être modifié par l’utilitaire crle. Exécutez crle sans option pour afficher la configuration actuelle et exécutez crle -l pour définir un nouveau chemin de bibliothèque. Soyez très prudent lors de la modification de chemins de bibliothèques systèmes :

# crle -l $OLD_PATH:/usr/local/lib

Installation de binutils

GeoDjango utilise la fonction find_library (provenant du module Python ctypes.util) pour chercher les bibliothèques. La routine find_library utilise un programme nommé objdump (faisant partie du paquet binutils) pour vérifier la présence d’une bibliothèque partagée sur les systèmes GNU/Linux. De ce fait, si binutils n’est pas installé sur votre système Linux, le module ctypes de Python pourrait ne pas trouver une bibliothèque même si le chemin des bibliothèques est correctement défini et que les bibliothèques géospatiales ont été compilées avec succès.

Le paquet binutils peut être installé sur les systèmes Debian et Ubuntu en utilisant la commande suivante :

$ sudo apt-get install binutils

De même, sur les systèmes Red Hat et CentOS :

$ sudo yum install binutils

Instructions spécifiques à certaines plates-formes

macOS

En raison de la variété des systèmes d’empaquetage disponibles pour macOS, il existe différentes options pour installer GeoDjango. Ces options sont :

Cette section inclut aussi des instructions pour installer une version mise à jour de Python à partir de paquets fournis par la fondation Python Software, mais ce n’est pas une obligation.

Python

Même si Python est préinstallé sur macOS, il est possible de le réinstaller avec des paquets fournis par la fondation Python Software. Un des avantages de ces installeurs est que la version Python propre à macOS et utilisée en interne par le système d’exploitation n’est pas touchée.

Note

Il sera alors nécessaire de modifier la variable d’environnement PATH dans votre fichier .profile afin que la nouvelle version de Python soit utilisée lorsque vous saisissez python dans la ligne de commande :

export PATH=/Library/Frameworks/Python.framework/Versions/Current/bin:$PATH

Postgres.app

Postgres.app is a standalone PostgreSQL server that includes the PostGIS extension. You will also need to install gdal and libgeoip with Homebrew.

Après avoir installé Postgres.app, ajoutez ce qui suit à votre fichier .bash_profile afin de pouvoir exécuter les programmes correspondants à partir de la ligne de commande. Remplacez X.Y par la version de PostgreSQL dans le paquet Postgres.app que vous avez installé :

export PATH=$PATH:/Applications/Postgres.app/Contents/Versions/X.Y/bin

Vous pouvez vérifier si le chemin est correctement défini en tapant which psql dans une invite de commande.

Homebrew

Homebrew met à disposition des « recettes » pour la compilation de binaires et de paquets à partir des sources. Il fournit des recettes pour les prérequis de GeoDjango sur les ordinateurs Macintosh tournant sous macOS. Dans la mesure où Homebrew compile les logiciels à partir de leurs sources, Xcode est indispensable.

En résumé :

$ brew install postgresql
$ brew install postgis
$ brew install gdal
$ brew install libgeoip

Paquets KyngChaos

William Kyngesburye fournit un certain nombre de paquets binaires de bibliothèques géospatiales qui facilitent l’installation de GeoDjango sur macOS sans devoir les compiler à partir des sources. Cependant, Xcode est toujours nécessaire afin de pouvoir compiler les adaptateurs de base de données Python ref:psycopg2_kyngchaos (pour PostGIS).

Note

Les utilisateurs de SpatiaLite devraient consulter la section Instructions spécifiques à macOS après l’installation des paquets pour des instructions supplémentaires.

Téléchargez les paquets des infrastructures suivantes :

  • UnixImageIO
  • PROJ
  • GEOS
  • SQLite3 (y compris la bibliothèque SpatiaLite)
  • GDAL

Installez les paquets dans l’ordre présenté ci-dessus, car les paquets GDAL et SQLite ont besoin des paquets qui les précèdent dans la liste.

Après cela, vous pouvez aussi installer les paquets binaires KyngChaos pour PostgreSQL et PostGIS.

Après avoir installé les paquets binaires, il faut encore ajouter ce qui suit à votre fichier .profile afin de pouvoir exécuter les programmes correspondants à partir de la ligne de commande :

export PATH=/Library/Frameworks/UnixImageIO.framework/Programs:$PATH
export PATH=/Library/Frameworks/PROJ.framework/Programs:$PATH
export PATH=/Library/Frameworks/GEOS.framework/Programs:$PATH
export PATH=/Library/Frameworks/SQLite3.framework/Programs:$PATH
export PATH=/Library/Frameworks/GDAL.framework/Programs:$PATH
export PATH=/usr/local/pgsql/bin:$PATH
psycopg2

Après avoir installé les binaires KyngChaos et avoir modifié la variable PATH comme expliqué plus haut, psycopg2 peut être installé en utilisant la commande suivante :

$ pip install psycopg2

Note

Si vous ne disposez pas de pip, suivez les instructions d’installation pour l’installer.

Fink

Kurt Schwehr a eu la bonté de créer des paquets GeoDjango pour les utilisateurs du système de paquets Fink. Différents paquets sont disponibles (commençant par django-gis), en fonction de la version de Python que vous souhaitez utiliser.

MacPorts

MacPorts peut être utilisé pour installer les prérequis de GeoDjango sur les ordinateurs tournant sous macOS. Dans la mesure où MacPorts compile les logiciels à partir de leurs sources, Xcode est indispensable.

En résumé :

$ sudo port install postgresql93-server
$ sudo port install geos
$ sudo port install proj
$ sudo port install postgis
$ sudo port install gdal +geos
$ sudo port install libgeoip

Note

Il sera aussi nécessaire de modifier la variable d’environnement PATH dans votre fichier .profile afin que les programmes MacPorts soient accessibles dans la ligne de commande :

export PATH=/opt/local/bin:/opt/local/lib/postgresql93/bin

De plus, ajoutez le réglage DYLD_FALLBACK_LIBRARY_PATH afin que les bibliothèques puissent être trouvées par Python :

export DYLD_FALLBACK_LIBRARY_PATH=/opt/local/lib:/opt/local/lib/postgresql93

Windows

Suivez scrupuleusement l’ordre des sections suivantes afin d’installer GeoDjango sur Windows.

PostgreSQL

Tout d’abord, téléchargez la dernière version de l”installeur PostgreSQL 9.x à partir du site Web EnterpriseDB. Puis, lancez cet installeur, suivez les instructions qui apparaissent et conservez les options par défaut, sauf si vous connaissez les conséquences de leur modification.

Note

L’installeur PostgreSQL crée à la fois un nouvel utilisateur Windows pour le « compte de service postgres » et un superutilisateur de base de données nommé postgres. On vous demande une seule fois de définir le mot de passe pour les deux comptes, prenez garde de bien vous en souvenir !

Lorsque l’installeur a terminé, il demande de lancer le programme Application Stack Builder (ASB) en quittant. Laissez cette option cochée, car c’est nécessaire pour installer PostGIS.

Note

En cas d’installation réussie, le serveur PostgreSQL tourne en arrière-plan à chaque démarrage du système sous forme de service Windows. Un groupe de menu de démarrage PostgreSQL 9.x sera créé pour contenir des raccourcis pour les programmes ASB et SQL Shell ; ce dernier lance une commande psql dans une fenêtre de commandes.

PostGIS

À partir du programme Application Stack Builder (à lancer en dehors de l’installeur, Démarrer ‣ Programmes ‣ PostgreSQL 9.x), choisissez PostgreSQL Database Server 9.x on port 5432 dans le menu déroulant. Ensuite, ouvrez l’arborescence de menu Categories ‣ Spatial Extensions et choisissez PostGIS X.Y for PostgreSQL 9.x.

Après avoir cliqué sur suivant, vous devez choisir un miroir, PostGIS sera téléchargé et l’installeur PostGIS va démarrer. Ne choisissez que les options par défaut durant l’installation (par ex. ne décochez pas l’option de créer une base de données PostGIS par défaut).

Note

On vous demande ensuite de saisir le mot du passe du superutilisateur de base de données postgres dans la boîte de dialogue « Database Connection Information ».

psycopg2

Le module Python psycopg2 fournit l’interface entre Python et la base de données PostgreSQL. Téléchargez l”installeur Windows le plus récent pour votre version de Python et de PostgreSQL et exécutez-le en utilisant les réglages par défaut [2].

OSGeo4W

L”installeur OSGeo4W facilite l’installation des bibliothèques PROJ.4, GDAL et GEOS requises par GeoDjango. Commencez par télécharger l”`installeur OSGeo4W`_ et exécutez-le. Choisissez Express Web-GIS Install et cliquez sur suivant. Dans la liste de sélection des paquets, contrôlez que GDAL est sélectionné ; MapServer et Apache sont aussi sélectionnés par défaut, mais ne sont pas nécessaires pour GeoDjango et peuvent être désélectionnés sans problème. Après avoir cliqué sur suivant, les paquets sont automatiquement téléchargés et installés ; vous pouvez ensuite quitter l’installeur.

Modification de l’environnement Windows

Afin de pouvoir utiliser GeoDjango, il est nécessaire d’ajouter les répertoires Python et OSGeo4W au chemin Path du système Windows. Il faut également créer les variables d’environnement GDAL_DATA et PROJ_LIB. Les commandes ci-après, exécutables avec cmd.exe configurent tout cela :

set OSGEO4W_ROOT=C:\OSGeo4W
set PYTHON_ROOT=C:\Python3X
set GDAL_DATA=%OSGEO4W_ROOT%\share\gdal
set PROJ_LIB=%OSGEO4W_ROOT%\share\proj
set PATH=%PATH%;%PYTHON_ROOT%;%OSGEO4W_ROOT%\bin
reg ADD "HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Environment" /v Path /t REG_EXPAND_SZ /f /d "%PATH%"
reg ADD "HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Environment" /v GDAL_DATA /t REG_EXPAND_SZ /f /d "%GDAL_DATA%"
reg ADD "HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Environment" /v PROJ_LIB /t REG_EXPAND_SZ /f /d "%PROJ_LIB%"

Note

Administrator privileges are required to execute these commands. To do this, create a bat script with the commands, right-click it, and select Run as administrator. You need to log out and log back in again for the settings to take effect.

Note

Si vous avez personnalisé les répertoires d’installation de Python ou de OSGeo4W, vous devrez alors aussi modifier de façon cohérente les variables OSGEO4W_ROOT et PYTHON_ROOT.

Installation de Django et configuration de base de données

Enfin, installez Django sur votre système.

Notes de bas de page

[1]GeoDjango utilise la routine find_library() de ctypes.util pour trouver les bibliothèques partagées.
[2]Les installeurs Windows pour psycopg2 sont empaquetés et maintenus par Jason Erickson.
Back to Top