Les objets requête et réponse

Aperçu rapide

Django utilise des objets requête et réponse pour transmettre l’état au travers du système.

Lorsqu’une page est demandée, Django crée un objet HttpRequest contenant des métadonnées au sujet de la requête. Puis, Django charge la vue appropriée, lui transmettant l’objet HttpRequest comme premier paramètre. Chaque vue est responsable de renvoyer un objet HttpResponse.

Ce document présente l’API des objets HttpRequest et HttpResponse, qui sont définis dans le module django.http.

Objets HttpRequest

class HttpRequest[source]

Attributs

Tous les attributs doivent être considérés en lecture seule sauf mention contraire.

HttpRequest.scheme

Une chaîne représentant le protocole de la requête (normalement http ou https).

HttpRequest.body

The raw HTTP request body as a byte string. This is useful for processing data in different ways than conventional HTML forms: binary images, XML payload etc. For processing conventional form data, use HttpRequest.POST.

You can also read from an HttpRequest using a file-like interface. See HttpRequest.read().

HttpRequest.path

Une chaîne représentant le chemin complet vers la page demandée, sans le protocole ni le domaine.

Exemple : "/musique/groupes/les_beatles/"

HttpRequest.path_info

Sous certaines configurations de serveur Web, la partie de l’URL après le nom d’hôte est divisée en une partie « préfixe de script » et une partie « information de chemin ». L’attribut path_info contient toujours la partie information de chemin du chemin, quel que soit le serveur Web utilisé. Il est préférable d’utiliser cet attribut plutôt que path, car cela améliore la portabilité du code entre les serveurs de test et de déploiement.

Par exemple, si le réglage WSGIScriptAlias de votre application est défini à "/minfo", alors path pourrait être "/minfo/musique/groupes/les_beatles/" et path_info serait "/musique/groupes/les_beatles/".

HttpRequest.method

A string representing the HTTP method used in the request. This is guaranteed to be uppercase. For example:

if request.method == 'GET':
    do_something()
elif request.method == 'POST':
    do_something_else()
HttpRequest.encoding

A string representing the current encoding used to decode form submission data (or None, which means the DEFAULT_CHARSET setting is used). You can write to this attribute to change the encoding used when accessing the form data. Any subsequent attribute accesses (such as reading from GET or POST) will use the new encoding value. Useful if you know the form data is not in the DEFAULT_CHARSET encoding.

HttpRequest.content_type
New in Django 1.10.

Une chaîne représentant le type MIME de la requête, tiré de l’en-tête CONTENT_TYPE.

HttpRequest.content_params
New in Django 1.10.

Un dictionnaire de paramètres clé/valeur inclus dans l’en-tête CONTENT_TYPE.

HttpRequest.GET

Un objet de type dictonnaire contenant tous les paramètres HTTP GET donnés. Voir la documentation QueryDict ci-dessous.

HttpRequest.POST

Un objet de type dictonnaire contenant tous les paramètres HTTP POST donnés, pour autant que la requête contienne des données de formulaire. Voir la documentation QueryDict ci-dessous. Si vous avez besoin d’accéder à des données brutes ou non liées à un formulaire provenant de la requête, privilégiez plutôt l’accès par l’attribut HttpRequest.body.

It’s possible that a request can come in via POST with an empty POST dictionary – if, say, a form is requested via the POST HTTP method but does not include form data. Therefore, you shouldn’t use if request.POST to check for use of the POST method; instead, use if request.method == "POST" (see HttpRequest.method).

POST does not include file-upload information. See FILES.

HttpRequest.COOKIES

A dictionary containing all cookies. Keys and values are strings.

HttpRequest.FILES

Un objet de type dictionnaire contenant tous les fichiers envoyés. Chaque clé de FILES correspond à l’attribut name de <input type="file" name="" />. Chaque valeur de FILES est un objet UploadedFile.

Voir Gestion des fichiers pour plus d’informations.

FILES will only contain data if the request method was POST and the <form> that posted to the request had enctype="multipart/form-data". Otherwise, FILES will be a blank dictionary-like object.

HttpRequest.META

A dictionary containing all available HTTP headers. Available headers depend on the client and server, but here are some examples:

  • CONTENT_LENGTH – la longueur du corps de la requête (sous forme de chaîne).

  • CONTENT_TYPE – le type MIME du corps de la requête.

  • HTTP_ACCEPT – types de contenu acceptables pour la réponse.

  • HTTP_ACCEPT_ENCODING – codages acceptables pour la réponse.

  • HTTP_ACCEPT_LANGUAGE – langues acceptables pour la réponse.

  • HTTP_HOST – l’en-tête HTTP Host envoyé par le client.

  • HTTP_REFERER – la page d’origine, s’il y en a une.

  • HTTP_USER_AGENT – la chaîne « user-agent » du client.

  • QUERY_STRING – la chaîne des paramètres de requête, sous forme de chaîne unique (et non analysée).

  • REMOTE_ADDR – l’adresse IP du client.

  • REMOTE_HOST – le nom d’hôte du client.

  • REMOTE_USER – l’utilisateur authentifié par le serveur Web, s’il y en a un.

  • REQUEST_METHOD – une chaîne telle que "GET" ou "POST".

  • SERVER_NAME – le nom d’hôte du serveur.

  • SERVER_PORT – le port du serveur (sous forme de chaîne).

À l’exception de CONTENT_LENGTH et CONTENT_TYPE, tels que présentés ci-dessus, tout en-tête HTTP de la requête est converti en clés META en convertissant tous les caractères en majuscules, remplaçant les tirets par des soulignements et en ajoutant un préfixe HTTP_ au nom. Par exemple, un en-tête nommé X-Bender correspond à la clé META HTTP_X_BENDER.

Notez que runserver ignore tous les en-têtes contenant des soulignements dans leur nom, ce qui fait qu’ils n’apparaîtront pas dans META. Ceci évite la falsification d’en-tête basée sur l’ambiguïté entre les soulignements et les tirets qui sont tous deux normalisés en soulignements dans les variables d’environnement WSGI. Cela correspond au comportement des serveurs Web tels que Nginx et Apache 2.4+.

HttpRequest.resolver_match

Une instance de ResolverMatch représentant l’URL résolue. Cet attribut n’est défini qu’après la phase de résolution d’URL, ce qui veut dire qu’il est disponible dans toutes les vues, mais pas dans les intergiciels qui sont exécutés avant la phase de résolution d’URL (l’attribut est cependant disponible dans process_view()).

Attributs définis par le code d’application

Django ne définit pas lui-même ces attributs, mais il les exploite s’ils sont définis par une application.

HttpRequest.current_app

La balise de gabarit url utilise sa valeur comme paramètre current_app de reverse().

HttpRequest.urlconf

Ceci sera utilisé comme configuration d’URL racine pour la requête en cours, écrasant la valeur de ROOT_URLCONF. Voir Processus de traitement des requêtes par Django pour plus de détails.

urlconf peut être défini à None pour annuler tout changement effectué par un intergiciel précédent et revenir à la valeur ROOT_URLCONF de départ.

Attributs définis par l’intergiciel

Certains intergiciels inclus dans les applications contribuées de Django définissent des attributs sur la requête. Si vous ne voyez pas un certain attribut dans la requête, vérifiez que la classe d’intergiciel correspondante figure bien dans MIDDLEWARE.

HttpRequest.session

Provenant de SessionMiddleware: un objet de type dictionnaire en lecture-écriture représentant la session en cours.

HttpRequest.site

Provenant de CurrentSiteMiddleware: une instance de Site ou de RequestSite telle que renvoyée par get_current_site() représentant le site en cours.

HttpRequest.user

Provenant de AuthenticationMiddleware: une instance de AUTH_USER_MODEL représentant l’utilisateur actuellement connecté. Si aucun utilisateur n’est actuellement connecté, user contiendra une instance de AnonymousUser. Vous pouvez les différencier par l’attribut is_authenticated, comme ceci :

if request.user.is_authenticated:
    ... # Do something for logged-in users.
else:
    ... # Do something for anonymous users.

Méthodes

HttpRequest.get_host()[source]

Renvoie l’hôte d’origine de la requête en se basant sur les en-têtes HTTP_X_FORWARDED_HOST (si USE_X_FORWARDED_HOST est activé) et HTTP_HOST, dans cet ordre. S’ils ne contiennent pas la valeur recherchée, la méthode utilise une combinaison de SERVER_NAME et SERVER_PORT, comme expliqué dans la PEP 3333.

Exemple : "127.0.0.1:8000"

Note

La méthode get_host() échoue lorsque l’hôte est derrière plusieurs serveurs mandataires. Une des solutions est d’utiliser un intergiciel pour réécrire les en-têtes de serveurs mandataires, comme dans l’exemple suivant :

from django.utils.deprecation import MiddlewareMixin

class MultipleProxyMiddleware(MiddlewareMixin):
    FORWARDED_FOR_FIELDS = [
        'HTTP_X_FORWARDED_FOR',
        'HTTP_X_FORWARDED_HOST',
        'HTTP_X_FORWARDED_SERVER',
    ]

    def process_request(self, request):
        """
        Rewrites the proxy headers so that only the most
        recent proxy is used.
        """
        for field in self.FORWARDED_FOR_FIELDS:
            if field in request.META:
                if ',' in request.META[field]:
                    parts = request.META[field].split(',')
                    request.META[field] = parts[-1].strip()

Cet intergiciel doit être positionné avant tout autre intergiciel se basant sur la valeur de get_host(), comme par exemple CommonMiddleware ou CsrfViewMiddleware.

HttpRequest.get_port()[source]

Renvoie le port d’origine de la requête en se basant sur les informations des variables META HTTP_X_FORWARDED_PORT (si USE_X_FORWARDED_PORT est activé) et SERVER_PORT, dans cet ordre.

HttpRequest.get_full_path()[source]

Renvoie le chemin path, intégrant les paramètres de requêtes, le cas échéant.

Exemple : "/musique/groupes/les_beatles/?print=true"

HttpRequest.build_absolute_uri(location)[source]

Renvoie la forme absolue de l’URI location. Si aucun emplacement n’est indiqué, c’est l’emplacement provenant de request.get_full_path() qui est utilisé.

Si l’emplacement est déjà une forme URI absolue, il ne sera pas touché. Sinon, l’URI absolu est construit en se basant sur les variables de serveur disponibles dans la requête.

Exemple : "https://example.com/musique/groupes/les_beatles/?print=true"

Note

Le mélange de HTTP et HTTPS sur le même site est découragé, ce qui fait que build_absolute_uri() génère toujours une URI absolue avec le même protocole que la requête actuelle. Si vous avez besoin de rediriger les utilisateurs vers HTTPS, il est préférable de laisser votre serveur Web rediriger tout le trafic HTTP vers HTTPS.

Renvoie une valeur de cookie d’un cookie signé ou génère une exception django.core.signing.BadSignature si la signature n’est plus valable. Si vous fournissez le paramètre default, l’exception est supprimée et c’est cette valeur par défaut qui est renvoyée.

Le paramètre facultatif salt peut être utilisé pour fournir une protection supplémentaire contre les attaques par force brute contre la clé secrète. S’il est présent, le paramètre max-age sera comparé à l’horodatage signé lié à la valeur du cookie pour s’assurer que le cookie n’est pas plus ancien que max_age secondes.

Par exemple :

>>> request.get_signed_cookie('name')
'Tony'
>>> request.get_signed_cookie('name', salt='name-salt')
'Tony' # assuming cookie was set using the same salt
>>> request.get_signed_cookie('non-existing-cookie')
...
KeyError: 'non-existing-cookie'
>>> request.get_signed_cookie('non-existing-cookie', False)
False
>>> request.get_signed_cookie('cookie-that-was-tampered-with')
...
BadSignature: ...
>>> request.get_signed_cookie('name', max_age=60)
...
SignatureExpired: Signature age 1677.3839159 > 60 seconds
>>> request.get_signed_cookie('name', False, max_age=60)
False

Voir Signature cryptographique pour plus d’informations.

HttpRequest.is_secure()[source]

Renvoie True si la requête est sécurisée, c’est-à-dire qu’elle a été opérée par HTTPS.

HttpRequest.is_ajax()[source]

Returns True if the request was made via an XMLHttpRequest, by checking the HTTP_X_REQUESTED_WITH header for the string 'XMLHttpRequest'. Most modern JavaScript libraries send this header. If you write your own XMLHttpRequest call (on the browser side), you’ll have to set this header manually if you want is_ajax() to work.

Si une réponse varie selon qu’il s’agit d’une requête AJAX ou non et que vous utilisez une forme de cache comme l’intergiciel de cache de Django, vous devriez décorer la vue avec vary_on_headers('X-Requested-With') pour que les réponses soient mises en cache de manière appropriée.

HttpRequest.read(size=None)[source]
HttpRequest.readline()[source]
HttpRequest.readlines()[source]
HttpRequest.xreadlines()[source]
HttpRequest.__iter__()

Methods implementing a file-like interface for reading from an HttpRequest instance. This makes it possible to consume an incoming request in a streaming fashion. A common use-case would be to process a big XML payload with an iterative parser without constructing a whole XML tree in memory.

Given this standard interface, an HttpRequest instance can be passed directly to an XML parser such as ElementTree:

import xml.etree.ElementTree as ET
for element in ET.iterparse(request):
    process(element)

Objets QueryDict

class QueryDict[source]

In an HttpRequest object, the GET and attr:`~HttpRequest.POST attributes are instances of django.http.QueryDict, a dictionary-like class customized to deal with multiple values for the same key. This is necessary because some HTML form elements, notably <select multiple>, pass multiple values for the same key.

The QueryDicts at request.POST and request.GET will be immutable when accessed in a normal request/response cycle. To get a mutable version you need to use QueryDict.copy().

Méthodes

QueryDict implémente toutes les méthodes de dictionnaire standard dans la mesure où il s’agit d’une sous-classe du type dictionnaire. Les exceptions sont relevées ci-dessous :

QueryDict.__init__(query_string=None, mutable=False, encoding=None)[source]

Crée une instance d’objet QueryDict en fonction de query_string.

>>> QueryDict('a=1&a=2&c=3')
<QueryDict: {'a': ['1', '2'], 'c': ['3']}>

Si query_string n’est pas transmis, le dictionnaire QueryDict résultant sera vide (il ne possédera aucune clé ni valeur).

La plupart des objets QueryDict rencontrés, en particulier ceux correspondant à request.POST et request.GET ne sont pas modifiables. Si vous en créez un vous-même, vous pouvez le rendre modifiable en passant mutable=True à son constructeur __init__().

Strings for setting both keys and values will be converted from encoding to unicode. If encoding is not set, it defaults to DEFAULT_CHARSET.

classmethod QueryDict.fromkeys(iterable, value='', mutable=False, encoding=None)[source]
New in Django 1.11.

Crée un nouveau QueryDict avec les clés de iterable et chaque valeur valant value. Par exemple :

>>> QueryDict.fromkeys(['a', 'a', 'b'], value='val')
<QueryDict: {'a': ['val', 'val'], 'b': ['val']}>
QueryDict.__getitem__(key)

Returns the value for the given key. If the key has more than one value, it returns the last value. Raises django.utils.datastructures.MultiValueDictKeyError if the key does not exist. (This is a subclass of Python’s standard KeyError, so you can stick to catching KeyError.)

QueryDict.__setitem__(key, value)[source]

Sets the given key to [value] (a list whose single element is value). Note that this, as other dictionary functions that have side effects, can only be called on a mutable QueryDict (such as one that was created via QueryDict.copy()).

QueryDict.__contains__(key)

Renvoie True si la clé donnée est définie. Cela permet par exemple d’écrire if "foo" in request.GET.

QueryDict.get(key, default=None)

Uses the same logic as __getitem__(), with a hook for returning a default value if the key doesn’t exist.

QueryDict.setdefault(key, default=None)[source]

Like dict.setdefault(), except it uses __setitem__() internally.

QueryDict.update(other_dict)

Takes either a QueryDict or a dictionary. Like dict.update(), except it appends to the current dictionary items rather than replacing them. For example:

>>> q = QueryDict('a=1', mutable=True)
>>> q.update({'a': '2'})
>>> q.getlist('a')
['1', '2']
>>> q['a'] # returns the last
'2'
QueryDict.items()

Like dict.items(), except this uses the same last-value logic as __getitem__(). For example:

>>> q = QueryDict('a=1&a=2&a=3')
>>> q.items()
[('a', '3')]
QueryDict.iteritems()

Like dict.iteritems(), except this uses the same last-value logic as __getitem__().

Uniquement disponible avec Python 2.

QueryDict.iterlists()

Comme QueryDict.iteritems(), sauf qu’elle renvoie toutes les valeurs, sous forme de liste, pour chaque élément du dictionnaire.

Uniquement disponible avec Python 2.

QueryDict.values()

Like dict.values(), except this uses the same last-value logic as __getitem__(). For example:

>>> q = QueryDict('a=1&a=2&a=3')
>>> q.values()
['3']
QueryDict.itervalues()

Tout comme QueryDict.values(), sauf qu’elle renvoie un itérateur.

Uniquement disponible avec Python 2.

De plus, QueryDict possède les méthodes suivantes :

QueryDict.copy()[source]

Returns a copy of the object using copy.deepcopy(). This copy will be mutable even if the original was not.

QueryDict.getlist(key, default=None)

Returns a list of the data with the requested key. Returns an empty list if the key doesn’t exist and a default value wasn’t provided. It’s guaranteed to return a list unless the default value provided isn’t a list.

QueryDict.setlist(key, list_)[source]

Sets the given key to list_ (unlike __setitem__()).

QueryDict.appendlist(key, item)[source]

Ajoute un élément à la liste interne associée à la clé.

QueryDict.setlistdefault(key, default_list=None)[source]

Like setdefault(), except it takes a list of values instead of a single value.

QueryDict.lists()

Comme items(), sauf qu’elle inclut toutes les valeurs, sous forme de liste, pour chaque élément du dictionnaire. Par exemple :

>>> q = QueryDict('a=1&a=2&a=3')
>>> q.lists()
[('a', ['1', '2', '3'])]
QueryDict.pop(key)[source]

Renvoie une liste de valeurs correspondant à la clé donnée et les enlève du dictionnaire. Génère KeyError si la clé n’existe pas. Par exemple :

>>> q = QueryDict('a=1&a=2&a=3', mutable=True)
>>> q.pop('a')
['1', '2', '3']
QueryDict.popitem()[source]

Enlève un élément arbitraire du dictionnaire (puisque ce dernier n’a pas de notion de tri) et renvoie un tuple à deux valeurs contenant la clé ainsi qu’une liste de toutes les valeurs de cette clé. Génère KeyError si le dictionnaire concerné est vide. Par exemple :

>>> q = QueryDict('a=1&a=2&a=3', mutable=True)
>>> q.popitem()
('a', ['1', '2', '3'])
QueryDict.dict()

Returns a dict representation of QueryDict. For every (key, list) pair in QueryDict, dict will have (key, item), where item is one element of the list, using the same logic as QueryDict.__getitem__():

>>> q = QueryDict('a=1&a=3&a=5')
>>> q.dict()
{'a': '5'}
QueryDict.urlencode(safe=None)[source]

Returns a string of the data in query string format. For example:

>>> q = QueryDict('a=2&b=3&b=5')
>>> q.urlencode()
'a=2&b=3&b=5'

Use the safe parameter to pass characters which don’t require encoding. For example:

>>> q = QueryDict(mutable=True)
>>> q['next'] = '/a&b/'
>>> q.urlencode(safe='/')
'next=/a%26b/'

Objets HttpResponse

class HttpResponse[source]

In contrast to HttpRequest objects, which are created automatically by Django, HttpResponse objects are your responsibility. Each view you write is responsible for instantiating, populating, and returning an HttpResponse.

La classe HttpResponse se trouve dans le module django.http.

Utilisation

Transmission de chaînes

L’usage typique est de transmettre le contenu de la page, sous forme de chaîne, au constructeur HttpResponse:

>>> from django.http import HttpResponse
>>> response = HttpResponse("Here's the text of the Web page.")
>>> response = HttpResponse("Text only, please.", content_type="text/plain")

Mais si vous souhaitez ajouter du contenu de manière incrémentale, vous pouvez utiliser response comme un objet de type fichier :

>>> response = HttpResponse()
>>> response.write("<p>Here's the text of the Web page.</p>")
>>> response.write("<p>Here's another paragraph.</p>")

Transmission d’itérateurs

Pour terminer, vous pouvez transmettre un itérateur au lieu d’une chaîne à HttpResponse. HttpResponse consomme immédiatement l’itérateur, stocke son contenu sous forme de chaîne et ne s’en occupe plus. Les objets ayant une méthode close() tels que les fichiers et les générateurs sont immédiatement fermés.

Si vous avez besoin que la réponse soit transmise sous forme de flux de l’itérateur vers le client, vous devez utilisez plutôt la classe StreamingHttpResponse.

Changed in Django 1.10:

Les objets ayant une méthode close() étaient fermés lorsque le serveur WSGI appelait close() sur la réponse.

Définition de champs d’en-tête

Pour définir ou enlever un champ d’en-tête de la réponse, considérez cette dernière comme un dictionnaire :

>>> response = HttpResponse()
>>> response['Age'] = 120
>>> del response['Age']

Au contraire d’un dictionnaire, del ne génère pas d’exception KeyError si le champ d’en-tête n’existe pas.

Pour définir les champs d’en-tête Cache-Control et Vary, il est recommandé d’utiliser les méthodes patch_cache_control() et patch_vary_headers() provenant de django.utils.cache, car ces champs peuvent contenir plusieurs valeurs séparées par des virgules. Les méthodes « patch » garantissent que les autres valeurs, par exemple celles ajoutées par un intergiciel, ne sont pas écrasées.

Les champs d’en-tête HTTP ne peuvent contenir de sauts de ligne. Si vous essayez de définir un contenu de champ d’en-tête avec un caractère de saut de ligne (CR ou LF), une exception BadHeaderError sera générée.

Réponse indiquant au navigateur de la traiter comme fichier à télécharger

Pour indiquer au navigateur qu’une réponse doit être traitée comme un fichier à télécharger, utilisez le paramètre content_type et définissez l’en-tête Content-Disposition. Par exemple, voici comment vous pouvez renvoyer une feuille de calcul Microsoft Excel :

>>> response = HttpResponse(my_data, content_type='application/vnd.ms-excel')
>>> response['Content-Disposition'] = 'attachment; filename="foo.xls"'

Il n’y a rien de spécifique à Django à propos de l’en-tête Content-Disposition, mais cette syntaxe est vite oubliée, c’est pourquoi nous l’avons incluse ici.

Attributs

HttpResponse.content

Une chaîne d’octets représentant le contenu, codée à partir d’un objet Unicode, si nécessaire.

HttpResponse.charset

Une chaîne indiquant le jeu de caractères dans lequel la réponse sera codée. Si ce paramètre n’est pas indiqué au moment de l’instanciation de HttpResponse, il sera extrait à partir de content_type, et si ce n’est pas fructueux, c’est le réglage DEFAULT_CHARSET qui est utilisé.

HttpResponse.status_code

Le code de statut HTTP de la réponse.

Tant que reason_phrase n’est pas explicitement défini, la modification de la valeur de status_code en dehors du constructeur modifie également la valeur de reason_phrase.

HttpResponse.reason_phrase

La phrase de raison HTTP de la réponse. Elle utilise les phrases de raison par défaut du standard HTTP.

Tant que reason_phrase n’est pas explicitement défini, il est déterminé par la valeur de status_code.

HttpResponse.streaming

Cet attribut est toujours False.

Cet attribut existe pour que des intergiciels puissent traiter les réponses en flux différemment des réponse normales.

HttpResponse.closed

True si la réponse a été fermée.

Méthodes

HttpResponse.__init__(content='', content_type=None, status=200, reason=None, charset=None)[source]

Instancie un objet HttpResponse avec le contenu de page et le type de contenu donnés.

content doit être un itérateur ou une chaîne. S’il s’agit d’un itérateur, celui-ci doit renvoyer des chaînes, et ces chaînes seront ensuite concaténées pour former le contenu de la réponse. S’il ne s’agit ni d’un itérateur ni d’une chaîne, le contenu est converti en chaîne de caractères au moment d’y accéder.

content_type est le type MIME pouvant être facultativement complété par un codage de jeu de caractères et sert à remplir l’en-tête HTTP Content-Type. Quand il n’est pas fourni, ce paramètre est formé par les réglages DEFAULT_CONTENT_TYPE et DEFAULT_CHARSET, par défaut “text/html; charset=utf-8”.

status est le code de statut HTTP de la réponse.

reason est la phrase de réponse HTTP. Quand elle n’est pas indiquée, une phrase par défaut est utilisée.

charset est le jeu de caractères dans lequel la réponse sera codée. S’il n’est pas fourni, il sera extrait à partir de content_type, et si ce n’est pas fructueux, c’est le réglage DEFAULT_CHARSET qui est utilisé.

HttpResponse.__setitem__(header, value)

Définit le nom d’en-tête donné à la valeur donnée. header et value doivent tous les deux être des chaînes.

HttpResponse.__delitem__(header)

Supprime l’en-tête nommé. Échoue silencieusement si l’en-tête n’existe pas. Insensible à la casse.

HttpResponse.__getitem__(header)

Renvoie la valeur correspondant au nom d’en-tête nommé. Insensible à la casse.

HttpResponse.has_header(header)

Renvoie True ou False sur la base d’une recherche insensible à la casse d’un en-tête ayant le nom indiqué.

HttpResponse.setdefault(header, value)

Définit un en-tête pour autant qu’il ne soit pas déjà présent.

Définit un cookie. Les paramètres sont les mêmes que pour l’objet Morsel de la bibliothèque Python standard.

  • max_age doit être un nombre de secondes ou None (par défaut) si le cookie ne doit durer que le temps de la session du navigateur client. Si expires n’est pas fourni, il est calculé.

  • expires doit être soit une chaîne au format "Wdy, DD-Mon-YY HH:MM:SS GMT", soit un objet datetime.datetime en UTC. Si expires est un objet datetime, la valeur de max_age est calculée.

  • Utilisez domain si vous souhaitez définir un cookie inter-domaine. Par exemple, domain=".lawrence.com" définit un cookie lisible par les domaines www.lawrence.com, blogs.lawrence.com et calendars.lawrence.com. Sinon, un cookie est seulement accessible par le domaine qui l’a définit.

  • Utilisez httponly=True si vous souhaitez empêcher du code JavaScript client de pouvoir accéder au cookie.

    HTTPOnly est un drapeau inclus dans un en-tête de réponse HTTP Set-Cookie. Il ne fait pas partie du standard RFC 2109 pour les cookies, et les navigateurs n’en tiennent pas tous compte. Cependant, quand il est pris en compte, c’est un moyen utile de réduire le risque d’un script côté client accédant les données d’un cookie protégé.

Avertissement

La RFC 2109 aussi bien que la RFC 6265 précisent que les agents utilisateurs doivent prendre en charge les cookies d’au moins 4096 octets. Pour beaucoup de navigateurs, c’est aussi la taille maximale. Django ne génère pas d’exception lors de la création d’un cookie de plus de 4096 octets, mais beaucoup de navigateurs ne vont pas stocker le cookie correctement.

Comme set_cookie(), mais le cookie est signé par chiffrement avant d’être défini. À utiliser en combinaison avec HttpRequest.get_signed_cookie(). Vous pouvez utiliser le paramètre facultatif salt pour renforcer la clé, mais vous ne devrez alors pas oublier de le transmettre aussi à l’appel HttpRequest.get_signed_cookie() correspondant.

Supprime le cookie correspondant à la clé nommée. Échoue silencieusement si la clé n’existe pas.

En raison du fonctionnement des cookies, path et domain doivent contenir les mêmes valeurs qui ont été utilisées pour set_cookie() – sinon, le cookie pourrait ne pas être supprimé.

HttpResponse.write(content)[source]

Cette méthode transforme une instance HttpResponse en objet de type fichier.

HttpResponse.flush()

Cette méthode transforme une instance HttpResponse en objet de type fichier.

HttpResponse.tell()[source]

Cette méthode transforme une instance HttpResponse en objet de type fichier.

HttpResponse.getvalue()[source]

Renvoie la valeur de HttpResponse.content. Cette méthode transforme une instance HttpResponse en un objet de type flux.

HttpResponse.readable()
New in Django 1.10:

Toujours False. Cette méthode transforme une instance HttpResponse en un objet de type flux.

HttpResponse.seekable()
New in Django 1.10:

Toujours False. Cette méthode transforme une instance HttpResponse en un objet de type flux.

HttpResponse.writable()[source]

Toujours True. Cette méthode transforme une instance HttpResponse en un objet de type flux.

HttpResponse.writelines(lines)[source]

Écrit une liste de lignes dans la réponse. Les séparateurs de ligne ne sont pas ajoutés. Cette méthode transforme une instance HttpResponse en un objet de type flux.

Sous-classes de HttpResponse

Django inclut un certain nombre de sous-classes de HttpResponse gérant différents types de réponses HTTP. Comme HttpResponse, ces sous-classes se trouvent dans django.http.

class HttpResponseRedirect[source]

Le premier paramètre du constructeur est obligatoire, le chemin vers lequel la redirection doit se faire. Il peut s’agir d’une URL pleinement qualifiée (par ex. 'https://www.yahoo.com/search/'), un chemin absolu sans domaine (par ex. '/search/') ou même un chemin relatif (par ex. 'search/'). Dans ce dernier cas, le navigateur du client reconstruira lui-même l’URL complète en fonction du chemin actuel. Voir HttpResponse pour les autres paramètres facultatifs du constructeur. Notez que cette classe renvoie un code de statut HTTP 302.

url

Cet attribut en lecture seule représente l’URL vers laquelle la réponse va rediriger (équivalent à l’en-tête de réponse Location).

class HttpResponsePermanentRedirect[source]

Comme HttpResponseRedirect, mais renvoie une redirection permanente (code de statut HTTP 301) au lieu d’un redirection « found » (code de statut 302).

class HttpResponseNotModified[source]

Le constructeur n’accepte aucun paramètre et cette réponse n’accepte aucun contenu. Cette classe permet d’indiquer qu’une page n’a pas été modifiée depuis la dernière requête de l’utilisateur (code de statut 304).

class HttpResponseBadRequest[source]

Se comporte comme HttpResponse mais renvoie un code de statut 400.

class HttpResponseNotFound[source]

Se comporte comme HttpResponse mais renvoie un code de statut 404.

class HttpResponseForbidden[source]

Se comporte comme HttpResponse mais renvoie un code de statut 403.

class HttpResponseNotAllowed[source]

Comme HttpResponse mais renvoie un code de statut 405. Le premier paramètre du constructeur est obligatoire : une liste de méthodes autorisées (par ex. ['GET', 'POST']).

class HttpResponseGone[source]

Se comporte comme HttpResponse mais renvoie un code de statut 410.

class HttpResponseServerError[source]

Se comporte comme HttpResponse mais renvoie un code de statut 500.

Note

Si une sous-classe personnalisée de HttpResponse implémente une méthode render, Django considère qu’elle émule une réponse SimpleTemplateResponse, et la méthode render doit elle-même renvoyer un objet réponse valide.

Objets JsonResponse

class JsonResponse(data, encoder=DjangoJSONEncoder, safe=True, json_dumps_params=None, **kwargs)[source]

Une sous-classe de HttpResponse aidant à la création d’une réponse codée en JSON. Elle hérite de la plupart du comportement de sa classe parente avec quelques différences :

La valeur par défaut de son en-tête Content-Type est application/json.

Le premier paramètre, data, doit être une instance de dict. Si le paramètre safe est défini à False (voir ci-dessous), il peut s’agir de n’importe quel objet sérialisable en JSON.

Le codeur encoder qui contient par défaut django.core.serializers.json.DjangoJSONEncoder est utilisé pour sérialiser les données. Voir sérialisation JSON pour plus de détails sur ce sérialiseur.

Le paramètre booléen safe vaut True par défaut. S’il est défini à False, n’importe quel objet peut être soumis à la sérialisation (sinon seules les instances de dict sont autorisées). Si safe vaut True et qu’un objet qui n’est pas un dictionnaire est transmis comme premier paramètre, une exception TypeError est générée.

Le paramètre json_dumps_params est un dictionnaire de paramètres nommés à transmettre à l’appel json.dumps() utilisé pour générer la réponse.

Utilisation

Voici à quoi peut ressembler une utilisation typique :

>>> from django.http import JsonResponse
>>> response = JsonResponse({'foo': 'bar'})
>>> response.content
b'{"foo": "bar"}'

Sérialisation d’objets non dictionnaires

Pour pouvoir sérialiser des objets autres que des dictionnaires, il faut définir le paramètre safe à False:

>>> response = JsonResponse([1, 2, 3], safe=False)

Dans le cas où safe=False n’est pas transmis, une exception TypeError est produite.

Avertissement

Avant la 5e édition de ECMAScript, il était possible de corrompre le constructeur Array de JavaScript. C’est pour cette raison que Django ne permet pas de transmettre par défaut des objets non dictionnaires au constructeur JsonResponse. Cependant, la plupart des navigateurs modernes implémentent EcmaScript 5, ce qui élimine ce vecteur d’attaque. Il est donc possible de désactiver cette mesure de sécurité.

Modification du codeur JSON par défaut

Si vous avez besoin d’utiliser une classe de codage JSON différente, vous pouvez transmettre le paramètre encoder à la méthode du constructeur :

>>> response = JsonResponse(data, encoder=MyJSONEncoder)

Objets StreamingHttpResponse

class StreamingHttpResponse[source]

La classe StreamingHttpResponse est utilisée pour diffuser une réponse en flux de Django vers le navigateur. Ceci peut être utilisé pour générer une réponse qui prend beaucoup de temps ou qui utilise beaucoup de mémoire. Par exemple, c’est utile pour générer de gros fichiers CSV.

Considérations sur la performance

Django est conçu pour traiter des requêtes de courte durée. Les réponses en flux lient un processus de travail pour toute la durée de la réponse. Cela peut amener à des pertes de performance.

Généralement, les tâches lourdes devraient être exécutées en dehors du cycle requête-réponse, plutôt que de faire appel à une réponse en flux.

La classe StreamingHttpResponse n’hérite pas de HttpResponse, parce que son API est légèrement différente. Cependant, elle est presque identique, à l’exception des différences notables suivantes :

  • Elle doit recevoir un itérateur qui produit des chaînes comme contenu.

  • Le seul moyen d’accéder à son contenu est d’itérer sur l’objet réponse lui-même. Cela ne devrait se faire qu’au moment de renvoyer la réponse au client.

  • Elle ne possède pas d’attribut content. À la place, elle possède l’attribut streaming_content.

  • Vous ne pouvez pas utiliser les méthodes de type fichier tell() ou write(). Si vous le faites, vous obtiendrez une exception.

StreamingHttpResponse ne devrait être utilisée que dans les situations qui exigent vraiment que l’accès par itération au contenu global ne se fasse qu’au moment de transférer les données au client. Comme le contenu n’est pas directement accessible, beaucoup d’intergiciels ne peuvent pas fonctionner correctement. Par exemple, les en-têtes ETag et Content-Length ne peuvent pas être générés pour les réponses en flux.

Attributs

StreamingHttpResponse.streaming_content

Un itérateur de chaînes représentant le contenu.

StreamingHttpResponse.status_code

Le code de statut HTTP de la réponse.

Tant que reason_phrase n’est pas explicitement défini, la modification de la valeur de status_code en dehors du constructeur modifie également la valeur de reason_phrase.

StreamingHttpResponse.reason_phrase

La phrase de raison HTTP de la réponse. Elle utilise les phrases de raison par défaut du standard HTTP.

Tant que reason_phrase n’est pas explicitement défini, il est déterminé par la valeur de status_code.

StreamingHttpResponse.streaming

Cet attribut est toujours True.

Objets FileResponse

class FileResponse[source]

FileResponse est une sous-classe de StreamingHttpResponse optimisée pour les fichiers binaires. Elle utilise wsgi.file_wrapper si le serveur WSGI le propose, sinon elle diffuse le fichier par petits morceaux.

FileResponse s’attend à recevoir un fichier ouvert en mode binaire, comme ceci :

>>> from django.http import FileResponse
>>> response = FileResponse(open('myfile.png', 'rb'))
Back to Top